Partager

Financement

financements

Evaluer votre enveloppe financière

  • Apport personnel (épargne, donation, valeurs mobilières…) revenus nets : salaires, loyers, pensions, etc… Ces éléments déterminent votre capacité d’emprunt.
  • Examiner les possibilités de prêt.
LOGO PTZ +

Les prêts Immobiliers

Le prêt à Taux Zéro PTZ

Le prêt à taux zéro PTZ s’adresse aux futurs propriétaires souhaitant acquérir leur première résidence principale. Soumis à des conditions de ressources et variable le PTZ ne finance qu’une partie de l’opération. Il doit donc être complété par d’autres prêts immobiliers et/ou des apports personnels. Le logement financé doit être neuf.

Le gouvernement a annoncé un élargissement des critères d’obtention au 1er janvier 2016.

Le prêt épargne Logement

Le plan d’épargne logement PEL est une épargne bloquée qui produit des intérêts et peut permettre d’obtenir un prêt immobilier. Les établissements de crédit ayant passé une convention avec l’État peuvent le proposer.

Le prêt PAS (prêt à l’accession sociale) • prêt conventionné

Le prêt d’accession sociale PAS a pour objectif de favoriser l’accession à la propriété des ménages aux revenus modestes. Il est accordé par une banque ou un établissement financier ayant passé une convention avec l’État pour financer la construction ou l’achat d’un logement, avec ou sans travaux d’amélioration. Il est remboursable avec intérêts et peut financer jusqu’à l’intégralité du coût de l’opération.

Vous pouvez compléter votre PAS notamment par un des prêts ou aides suivants :

  • Prêt à taux zéro (PTZ+)
  • épargne logement (PELet/ou CEL)
  • subvention de l’Agence nationale de l’amélioration de l’habitat (Anah)
  • prêt Action logement (ex-1 % logement)

complément de prêt accordé aux Français rapatriés d’outre-mer titulaires d’un titre d’indemnisation

  • Prêt pour les fonctionnaires, Aide personnalisée au logement (APL)

Le prêt 1% logement

Ce prêt est accordé par Action Logement aux salariés des entreprises du secteur privé adhérentes au Comité interprofessionnel du logement (CIL).

Ce logement neuf doit respecter les conditions de performances énergétiques.

Le prêt doit financer la construction de la résidence principale du salarié d’une durée de 20 ans maximum et ne doit pas dépasser 30 % du coût total de l’opération.

Son montant peut varier de 7 000 € à 25 000 €.

Le prêt fonctionnaire

Ce prêt est accordé pour la construction ou l’acquisition d’un logement neuf ou ancien, avec ou sans travaux.

Il s’adresse aux agents (titulaires et contractuels) des fonctions publiques de l’État.

Il n’est accordé qu’en complément d’un prêt conventionné et sous conditions de ressources.

Renseignez-vous auprès de votre employeur pour savoir si vous pouvez en bénéficier.

Le prêt caisse de retraite, assurance ou mutuelle

Ces prêts peuvent être accordés pour la construction d’un logement neuf.

Les conditions d’octroi du prêt varient d’un organisme à un autre.

Renseignez-vous auprès de votre caisse de retraite complémentaire ou de votre mutuelle pour savoir si vous pouvez en bénéficier.

Le prêt caisse de retraite, assurance ou mutuelle

Ces prêts peuvent être accordés pour la construction d’un logement neuf.

Les conditions d’octroi du prêt varient d’un organisme à un autre.

Renseignez-vous auprès de votre caisse de retraite complémentaire ou de votre mutuelle pour savoir si vous pouvez en bénéficier.

Le prêt familial

Certains prêts peuvent être constitutifs d’apport personnel.

Le prêt bancaire libre

Ouvert à tous, il est sans contrainte de réglementation et dispose de l’ensemble des options techniques que nous proposons : modulation, mixage, lissage, franchise, cautionnement bancaire, vous avez le choix sur divers organisme bancaire.

Accéder à la propriété implique, pour la grande majorité des acquéreurs, le recours au crédit. Elaboré avec soin, votre plan de financement constitue la meilleure garantie de réussite d’un projet d’acquisition. Faites appel à nos conseillers pour vous accompagner